Principles:Agriculture/fr

From Virtonomics (online economic game) Wiki
Jump to: navigation, search

Agriculture

La sphère de l’agriculture se subdivise en 2 parties: Agriculture et Elevage. Les types d’entreprise seront subdivisés respectivement : on rapporte la Ferme agricole et la Plantation Fruitière à l’agriculture, et la Vacherie, fermes avicoles, fermes d’élevage des porcs et des ovins se rapportent à l’Elevage. C’est la qualification «Agriculture» qui est spécifique pour la gestion de toutes les entreprises de la sphère agricole. Le développement de ma qualification «Agriculture» est conditionné par les volumes des bénéfices reçus par les entreprises de cette sphère, nonobstant le type de l’entreprise.

L’agriculture se rapporte à la production primaire des ressources, la culture des blés et des fruits. L’élevage est un production agricole avec l’utilisation des blés.

Les signets Commercialisation et Technologie sont absolument identiques aux chapitres homologues de la partie «Production».

Ferme agricole et Plantation fruitière

Toutes les fermes agricoles qui sont créées et les plantations de fruits appartiennent à l’Etat et sont transférés dans la possession des entreprises privées soit via la vente aux enchères ouvertes pour des devises virtuelles, soit par vente directe des objets au marché des entreprises d’Etat pour des points de jeu. Il est également possible d’acquérir une ferme au marché secondaire auprès des entreprises privées, en passant par la procédure de vente aux enchères.

Aux Fermes agricoles et Plantations fruitières, on utilise en tant qu’équipements des tracteurs qui sont construits aux Usines de tracteurs.

Le signet «Approvisionnement» est absent de ces fermes, car les cultures agricoles n’exigent pas pour leur production d’autres matériels ou demi-produits.

Si la ferme a été acquise aux enchères ou au marché des entreprises d’Etat au cours d’un des stades actif du cycle de production, alors on ne pourra attendre la récolte qu’à la prochaine saison agricole.

La période des travaux sur une ferme est définie par l’espèce de la culture qui est cultivée à la ferme et par sa situation géographique. Les volumes de la production (le rendement d’un hectare de terrain) sont définis par le niveau des technologies implantées à la ferme, sa qualité, par le niveau des technologies aussi bien que par la fertilité initiale du sol.

Ferme

Spécialisation désigne la spécialisation courante de la ferme agricole ou de la plantation. Les variantes des cultures dépendent de la situation géographique de la ferme.

Surface de la terre désigne la surface de l’entreprise qui défini sa production maximum.

Surface ensemencée est l’indicateur de l’implication de la terre dans la circulation agricole de la saison, qui détermine le total de la récolte. Dans le cas optimal, elle correspond à la Surface totale de la terre. Elle peut se rétrécir quand l’exploitation de la terre n’est que partielle aux stades de la préparation des semailles et la campagne des semailles elle-même.

Fertilité du sol désigne la qualité basique des cultures cultivées sur la ferme. Elle ne peut pas être modifiée. La graduation va de 1 (mauvaise) jusqu’à 5 (bonne).

Niveau des technologies est le niveau technologique courant de l’entreprise, qui définit la qualité et la quantité de la production et qui émet les exigences par rapport à la qualité des équipements et le niveau de qualification du personnel.

Temps est le facteur de l’influence des conditions climatiques courantes (temporairement désactivé).

Quantité des machines agricoles indique la quantité courante des machines agricoles (tracteurs) à la ferme. Pendant toute la durée de la saison agricole un tracteur peut être utilisé par cinq travailleurs en même temps, donc, le nombre de tracteurs optimal fera - 20% du nombre nécessaire des travailleurs de la ferme.

Niveau de qualification du personnel désigne le niveau courant de la qualification du personnel. La surqualification ne conduit pas à l’amélioration des paramètres de la production, mais émet des exigences par rapport au niveau du top-manager dans la qualification «Agriculture».

Efficacité de la production est l’indicateur essentiel de la qualité de l’organisation de la production à l’entreprise. L’efficacité 100% témoigne de la proportion optimale entre la surface de l’entreprise, le niveau technologique, la quantité et la qualité d’équipements, la quantité et la qualification du personnel, la qualification, la charge et l’efficacité du directeur de l’entreprise. L’efficacité basse mène à la diminution des volumes du produit et de sa qualité, et également à l’augmentation des quantités du rebut. Tout ceci amène à l’augmentation du coût de la production, c’est-à-dire, à la perte de la compétitivité et aux pertes financières.

L’efficacité est construite sur quatre paramètres:

  • l’efficacité des ouvriers;
  • l’efficacité des équipements;
  • la qualification du manager dans le domaine de l’Agriculture;
  • l’efficacité du travail du cabinet des responsables.

Outre cela, il existe pour les Fermes agricoles et les Plantations fruitières la fonction de la Mise aux enchères. Cette possibilité est présente pour toutes les entreprises de haute liquidité, acquis dans les fonds d’Etat (mines, scieries, terrains). Pour en savoir plus, voir le chapitre «Législation: Règles de la mise aux enchères».

Les stades de la saison agricole

Le cycle de la production n’occupe qu’une partie de l’année virtuelle et se subdivise en quelques parties : la préparation de la terre aux semailles, la campagne de semailles, la culture de la récolte et les moissons. Le reste de l’année, la ferme ne fonctionne pas. La représentation graphique des processus ayant lieu à la ferme se trouve sur la maquette virtuelle qui représente un carré de 100 segments, où le degré d’achèvement de tel ou tel stade est montré à l’aide des couleurs. Outre cela, sur le signet Ferme se trouve le planning des travaux, composé de 52 segments avec l’indication en couleur de la durée et des termes des stades de la saison.

Préparation à la campagne de semailles

4 semaines pour la Ferme agricole, absente pour la plantation fruitière. Si à la fin de la préparation de la campagne de semailles la terre n’est pas prête à cent pour cent, les volumes de la culture agricole cultivée cette année ne seront pas maximaux. C’est-à-dire, une partie de la récolte sera perdue à cause d’une mauvaise préparation aux semailles. Une mauvaise préparation de la terre peut être provoquée par un manque de travailleurs pendant ce période.

La campagne de semailles

4 semaines pour la Ferme agricole, absente pour la plantation fruitière. Si à la fin de la préparation de la campagne de semailles la terre n’est pas prête à cent pour cent, les volumes de la culture agricole cultivée cette année ne seront pas maximaux. C’est-à-dire, une partie de la récolte sera perdue à cause d’une mauvaise préparation aux semailles. Cette campagne ne peut être conduite que sur un terrain préparé au cours du stade précédent de la saison.

Le mûrissement

8 semaines pour la ferme agricole, 12 semaines pour la plantation fruitière. La vitesse du mûrissement de la récolte est conditionnée par la durée du stade correspondant de la saison agricole et ne dépend pas des paramètres de la ferme agricole.

La récolte

8 semaines. Pendant cette période, on effectue une récolte régulière.

L’attente de la prochaine saison

Pendant l’intersaison, les travailleurs de la ferme ne reçoivent pas de salaire. Aucune activité n’est menée, les tracteurs ne s’usent pas.

L’efficacité du travail de la ferme

L’efficacité est l’indicateur essentiel de la qualité de l’organisation du travail de la ferme qui influe sur la récolte, la productivité des travailleurs et des machines, la qualité du produit. Une efficacité basse s’explique d’habitude par une qualification insuffisante du personnel ou du gérant de la ferme. Outre cela, c’est l’efficacité du cabinet des responsables qui a l’impact sur l’efficacité du travail de la ferme.

Qualité des cultures obtenues

La qualité des cultures obtenues dépend non seulement de la fertilité de la ferme, mais aussi du niveau technologique de la production, de l’efficacité du travail d’une entreprise donnée.

Niveau technologique Qualité maximum des cultures en fonction de la fertilité
1 2 3 4 5
1 1,00 1,00 1,00 1,00 1,00
2 1,57 2,22 2,46 2,46 2,46
3 2,04 2,89 3,54 4,08 4,17
4 2,46 3,48 4,26 4,92 5,51
5 2,85 4,03 4,93 5,69 6,37
6 3,20 4,53 5,55 6,41 7,17
7 3,54 5,01 6,14 7,09 7,92
8 3,86 5,46 6,69 7,73 8,64
9 4,17 5,90 7,22 8,34 9,33
10 4,47 6,32 7,74 8,93 9,99
11 4,75 6,72 8,23 9,50 10,63
12 5,03 7,11 8,71 10,06 11,24
13 5,30 7,49 9,18 10,59 11,85
14 5,56 7,86 9,63 11,12 12,43
15 5,81 8,22 10,07 11,63 13,00
16 6,06 8,57 10,50 12,13 13,56
17 6,31 8,92 10,92 12,61 14,10
18 6,55 9,26 11,34 13,09 14,64
19 6,78 9,59 11,74 13,56 15,16
20 7,01 9,91 12,14 14,02 15,67
21 7,24 10,23 12,53 14,47 16,18
22 7,46 10,55 12,92 14,91 16,67
23 7,68 10,86 13,29 15,35 17,16
24 7,89 11,16 13,67 15,78 17,65
25 8,10 11,46 14,04 16,21 18,12

Pourtant, il faut prendre en compte le fait que les indicateurs cités sont des indicateurs maximaux et dépendent, entre autres, du moment de l’implantation des technologies. Pour obtenir la qualité maximale, les technologies doivent être implantées avant le stade de mûrissement.

Ferme d’élevage

De la ferme d’élevage, viennent des produits d’origine animalière, grâce à l’utilisation des animaux. Au contraire des fermes agricoles et les plantations fruitières, la ferme d’élevage fonctionne toute l’année.

En Virtonomics, existent les types suivants de fermes d’élevage:

  • Vacherie: production de viande et de lait;
  • Ferme de porcs: production de viande et de cuir;
  • Ferme avicole: production de viande et d’œufs;
  • Ferme ovine: production de la laine.

Outre cela, les fermes peuvent s’occuper tout simplement de l’élevage des animaux. Dans ce cas, la progéniture (veaux, porcelets, agneaux, poussins) est maintenue dans ce que l’on appelle l’enclos supplémentaire (analogique au magasin des produits finis dans les usines).

Les volumes de production à la ferme d’élevage dépendent du nombre d’animaux, du nombre des travailleurs, et aussi du niveau technologique et de l’efficacité du travail de la ferme. La qualité de la production dépend de la qualité des animaux, du niveau technologique et de l’efficacité de production.

Ferme

Nombre d’animaux montre le nombre d’animaux à la ferme en ce moment. Entre parenthèses, on indique le nombre maximum d’animaux pour la surface des la ferme. Le nombre d’animaux optimal est égal aux nombre maximum. Si le nombre d’animaux réel est moins que le maximum, le coût de la production augmente en raison de la permanence des frais fixes.

La qualité des animaux désigne la qualité moyenne des animaux à la ferme. Une plus grande qualité des animaux permet d’obtenir un produit d’une plus haute qualité, mais aussi, augmente le niveau de la qualité minimum du blé utilisé comme fourrage.

Santé des animaux désigne sur la santé moyenne des animaux à la ferme. La santé des animaux peut empirer si le fourrage est insuffisant ou sa qualité est basse.

Nombre de travailleurs désigne le nombre courant des travailleurs à la ferme. Entre parenthèses, on indique le nombre maximum de travailleurs par rapport au nombre d’animaux placés à la ferme.

Coefficient d’activité désigne le niveau d’activité de la production compte tenu le nombre des travailleurs embauchés et le nombre d’animaux placés à la ferme.

Production

La qualité du produit aux fermes d’élevage, au contraire des usines, dépend de la qualité du fourrage (du blé), et aussi, de la qualité des animaux à la ferme. Pour définir la qualité de la production, l’impact du facteur fourrage est calculé comme 70%, et de la qualité des animaux, 30%.

Au total, en deux mots, la dépendance de la qualité de la production de tous les facteurs d’influence peut être calculée à l’aide d’une simple formule: 50% de technologie + 35 % de la qualité des animaux + 15 % de la qualité du fourrage.

Il faut tenir compte du fait que pour nourrir les animaux d’un certain niveau, il faut du fourrage de la qualité qui fera ½ de la qualité des animaux, c’est-à-dire, avec la qualité du fourrage 9, la qualité maximum des animaux avec lesquels la ferme pourra travailler efficacement, sera de 18. Si l’on achète du fourrage d’une qualité inférieure à la nécessaire, ou s’il n’y a pas assez de fourrage pour nourrir tout le bétail dans les enclos principaux, les animaux peuvent tomber malades, ce qui aura un effet négatif sur la qualité de la production, ou même mourir. Comme le traitement des animaux peut s’effectuer soit via le remplacement du cheptel malade, soit via l’achat de blé de plus haute qualité que nécessite la ferme en général, les maladies des animaux sont extrêmement indésirables.

Animaux

Sous le signet «Animaux» on peut trouver l’information sur le bétail de votre ferme. Le bétail à la ferme est maintenu dans 2 enclos: principal et supplémentaire. Le bétail de l’enclos principal participe à la production et consomme du blé. Le bétail dans l’enclos supplémentaire ne consomme pas de fourrage et n’influe pas sur le travail de la ferme (les frais du fourrage sont tout de suite calculés en monnaie). On envoie dans l’enclos supplémentaire soit le nouveau bétail élevé à la ferme (si la spécialisation de la ferme prévoir la production des animaux), soit le cheptel des enclos principaux, qui peut être mis en vente.

Comme l’achat des animaux se fait immédiatement, et le fourrage ne vient à la ferme qu’après avoir recalculé la situation du jeu, il faut acheter le fourrage en avance.

Sous ce signet, on trouve aussi les informations sur la qualité minimum nécessaire du fourrage qui doit être respectée pour le travail efficace de la ferme, qui permettra d’exclure la morbidité des animaux.

Si les animaux sont déjà malades, à la marche suivante une partie d’eux peut mourir. Outre cela, les maladies des animaux peuvent avoir l’impact négatif sur la qualité du produit.